Diagnostic et clinique dans un contexte de soin hautement technique : que devient la décision médicale ?

Les moyens modernes d’investigation anatomique et biologique chassent-ils l’incertitude du jugement médical, ont-ils vocation à le remplacer ? Quelle place peut-on accorder aux résultats d’examens sans réduire toute l’expérience à une accumulation de données, et le patient à une mécanique prévisible ? La multiplication des examens complémentaires est-elle la forme ultime de la maîtrise de la maladie ? Du diagnostic au parcours de soin, comment la démarche clinique peut-elle s’appuyer sur des techniques sans cesser d’être une relation originale ? 


avec Catherine THOMAS-ANTÉRION, neurologue et Martin DUMONT, philosophe

Lieu: Le Collège Supérieur - 17 rue Mazagran - 69007 Lyon

Retour