Philippe le Bel et la papauté : du "grand différend" à l'affaire du Temple

-

avec Julien THERY, professeur d'histoire médiévale

La Croisade albigeoise (1209-1229) scella une alliance spéciale entre la théocratie pontificale et la royauté française, l'une et l'autre alors en plein essor. Accrue jusqu'à la symbiose sous le règne de saint roi Louis IX (1226-1270), puis au temps des Vêpres siciliennes (1282) et de la Croisade d'Aragon (1285), la coopération entre les deux pouvoirs laissa place à un conflit larvé, puis à un conflit ouvert, qui prit des proportions inouïes avec les accusations d'hérésie contre Boniface VIII, l'attentat d'Anagni (7-8 septembre 1303) et l'affaire des templiers (1307-1314). On montrera l'importance de cette grande crise non seulement dans l'histoire des relations entre l'Église et l'Etat, mais aussi dans celle de la royauté française, dès lors investie d'une transcendance quasi-pontificale.

Lieu: Le Collège Supérieur - 17 rue Mazagran - 69007 Lyon

Retour