Atelier de lecture Hans Jonas : "Évolution et liberté"

Éthique de la responsabilité, éthique de la vulnérabilité

 
Éditions Payot & Rivages, 2000, réédition 2005 

Hans Jonas (1903-1993) retrouve aujourd’hui des lecteurs, attentifs à la mise en garde qui ouvre Le Principe Responsabilité (1979) : « La promesse de la technique moderne s’est inversée en menace », les excès de la technologie réclament une « nouvelle éthique », dont notre « principe de précaution » porte l’écho.

Mais la simple peur des effets de la technique ne peut suffire pour justifier une éthique. La crise actuelle signifie que l’humanisme est en question : l’homme peut-il fonder lui-même ses propres valeurs ? Le surcroît de responsabilité que révèle la menace écologique suggère une autre possibilité : c’est du côté du corps et de la vie que l’homme doit recueillir le fondement de l’éthique. Dans son recueil Evolution et liberté (1992), Jonas revient à une pensée de la vie, à une philosophie de l’organisme pour montrer comment la subjectivité, la liberté et la responsabilité naissent d’une relation, d’une crise salutaire de la vie. C’est alors sa vulnérabilité, sa natalité et sa mortalité qui pourraient fonder une nouvelle éthique.

Atelier ouvert à tous.  On peut lire au moins la présentation des éditeurs en vue de la première séance. Édition en vente au Collège Supérieur.

Atelier de lecture animé par Arthur Craplet, philosophe et Éric Peyron, psychiatre
 
Au Collège Supérieur, les lundis de 19h30 à 21h