L'artiste, un travailleur inspiré ?

-

Avec Jean Barbier, philosophe

"L'enthousiasme n'est pas un état d'âme d'écrivain" disait Valéry. Ce que le poète rejette, c’est l’inspiration comme instrumentalisation : le fait d’être le porte-voix d'un dieu, un simple objet utilisé par une force supérieure. Le poète préfère se dire travailleur plutôt qu’inspiré. Pourtant n’est-il pas possible de concilier travail et inspiration ? Les carnets du romancier et les partitions du musicien en témoignent : c’est au fil des essais et des corrections que l’artiste trouve l’idée qui l’inspire. Il est donc indispensable de comprendre la démarche artistique. Une réflexion essentielle pour le créateur comme pour le public dont le plaisir esthétique sera renforcé.

Lieu: Le Collège Supérieur - 17 rue Mazagran - 69007 Lyon

Retour