Peut-on être libre en obéissant à des lois ?

-

Avec Antoine GAILLEMAIN, philosophe

Il est commun de présenter les lois comme une limitation imposée à l'exercice de la liberté : la loi oblige et défend, donc restreint le champ de ce qu'il est permis de faire. À considérer la loi ainsi, on en viendra rapidement à se demander de quel droit on soumet les individus à ces restrictions. Est-ce parce que l'intérêt général l'exige ? Est-ce, suivant le credo libéral, parce que la limitation des libertés de chacun permet la conciliation des libertés de tous ? Mais dire qu'obéir à des lois nous prive de libertés est une façon de parler plus discutable qu'il n'y paraît à première vue : dans nos activités ordinaires, il est bien rare que nous nous sentions gênés aux entournures par les lois. Doit-on comprendre que les lois expriment une mentalité plutôt qu'elles ne restreignent l'étendue de nos possibilités d'action ? Nous tâcherons d'éclaircir les difficultés qui s'attachent au rapport entre loi et liberté.

Lieu: Le Collège Supérieur - 17 rue Mazagran - 69007 Lyon

Retour