Pourquoi parler pour ne rien dire ?

-

Avec Pascal DAVID, philosophe

Parler, depuis les Grecs, c’est « dire quelque chose de quelque chose », c’est signifier et dire de manière univoque le monde, c’est confronter les thèses et les arguments. Est-ce là la vocation ultime de la parole ? Qu’est-ce qu’une parole qui ne « dit rien », ou pourquoi lui dire à nouveau « je t’aime » ? Comment le langage peut être fracturé pour dire ce qui l’excède, ou qu’est-ce qu’une parole inouïe ?

Lieu: Le Collège Supérieur - 17 rue Mazagran - 69007 Lyon

Retour