L’écologie de l’attention, mère de toutes les batailles ?

-

Les Tournesols - Van Gogh

Conférence animée par Julien Auriach, professeur agrégé de philosophie, dans le cadre du cycle "La pensée écologique aujourd'hui"

Épicure appelle à distinguer désirs naturels et nécessaires d’une part, désirs vains [et donc artificiels] d’autre part. Il faut rejeter les seconds, par nature pléonexiques, tendant à l’illimitation. Le XIXe et le XXe siècles ont ravagé notre monde dans le but de satisfaire tout à la fois nos besoins naturels et nos désirs vains. Vouloir freiner cette dévastation, c’est donc en appeler à une croissance de l’homme, c’est-à-dire à une décroissance des désirs vains. L’ennemi, en ce sens, c’est l’industrie du désir artificiel, racine de bien des maux écologiques : la publicité.

Lieu: Le Collège Supérieur - 17 rue Mazagran - 69007 Lyon

Retour