Aimer jusqu’à la mort : La Déposition de Pontormo

Manfred Wundram: Renaissance, S. 69, Köln: Verlag Taschen 2007

Avec Cécile Dereepre, agrégée d'Arts Plastiques

« Aimer n’existe pas à l’infinitif » écrit Roland Barthes dans Fragments d’un discours amoureux. Aimer n’existe que dans une relation et une interlocution. Dépasser l’artifice linguistique et entrer dans la chair vivante de cette expérience n’est pas chose simple. L’intelligence pourrait facilement se décourager devant la somme de paradoxes que représente l’amour. Chacune de ces soirées tâchera d’en éclairer certains en interrogeant notamment la relation que l’amour entretient avec la connaissance, le langage et la mort.


Thème de culture générale prépa HEC

Lieu: Le Collège Supérieur - 17 rue Mazagran - 69007 Lyon

Retour