REPORTÉ // Les esprits de l'olympisme // REPORTÉ

-

Suite aux dernières annonces gouvernementales, nous sommes contraints de reporter cette conférence au 26 janvier 2021 à 20h. 

avec Alain Arvin-Bérod, sociologue et historien du sport, directeur de l'école AMOS LYON

Le western culte de Sergio Leone « Le Bon, la Brute et le Truand » qui organise selon les trois unités, lieu, espace et action, le rituel d’affrontement entre héros fait un clin d’œil au mythe olympique devenu spectacle total et mondial, sur le stade comme sur les écrans. Tant par ses figures héroïques que par les valeurs incarnées par les personnages, cette trilogie revue et corrigée est le matériau idéal pour une invitation au voyage en philosophie. En effet, la personnalisation de la morale comme la morale des personnages structurent tout mythe qui dans sa forme aboutie est le signe du sacré. Or, l’olympisme né dans un stade dédié à Zeus et aux dieux n’échappe pas à la règle ! Ce mythe va courir des origines archaïques au stade contemporain avec trois figures récurrentes, le Bon, la Brute et le Mutant, ce dernier remplaçant le truand des faits divers pour mieux évoquer les métamorphoses de l’imaginaire des Jeux et leurs cohortes tant poétique et politique qu’économique. Trois âges de l’olympisme feront nos haltes philosophiques : de l’antiquité grecque qui avait déjà tout dit ou presque avec Platon et Pindare, au post modernisme actuel avec son hypertrophie sportive en passant par les Lumières qui seront à la fois lyonnaises (Ballet Olympique), dauphinoises (JO du Rondeau), parisiennes et européennes au XVIIIe siècle. Intriguant pensez-vous ? Oui bien sûr et heureusement car l’intrigue est le ressort dramatique de toute compétition et notamment sous la Révolution française mettant à bas les icônes de l’ancien régime lors de la « Première Olympiade de la République » en 1796  soit un siècle avant la rénovation des Jeux par Coubertin et le Père Didon : décidément les mythes ont la vie dure….

Propos du philosophe Bernard JEU (« Le sport, la mort la violence » « Le sport, l’émotion, l’espace » entre autres) in film documentaire « Sport EST Culture » réalisé par Honoré Parise/Alain Arvin- Bérod (1984)

Lieu: Le Collège Supérieur - 17 rue Mazagran - 69007 Lyon

Retour